Résultats du quatrième trimestre 2021

            17 février 2022

QUATRIÈME TRIMESTRE 2021Résultat d’exploitation positif à 178 millions d'euros, supérieur au quatrième trimestre 2019,Cash-flow libre d’exploitation ajusté positif à 225 millions d'euros,   grâce à la contribution de l'EBITDA

Quatrième trimestre :

  • Résultat d'exploitation à 178 millions d'euros, en hausse par rapport à la période pré-Covid (quatrième trimestre 2019) malgré un chiffre d'affaires plus faible, mais compensé par le contrôle des coûts et les programmes de restructuration. Les activités Réseaux et maintenance ont toutes deux affiché un résultat d'exploitation positif.
  • Résultat net à -127 millions d'euros, en amélioration de 874 millions d'euros par rapport au même trimestre de l'année dernière, soutenu par un chiffre d'affaires de 4 838 millions d'euros, soit 2 475 millions d'euros de plus que le quatrième trimestre de l'année dernière.
  • Air France-KLM a commandé 100 avions de la famille Airbus A320neo - avec des droits d'achat pour 60 avions supplémentaires - pour KLM et Transavia, et a signé une lettre d'intention pour l'achat de 4 avions Airbus A350F Full Freighter pour Air France avec des droits d'achat pour 4 avions supplémentaires, afin d'augmenter la capacité de fret chez Air France.

Année 2021:En 2021, Air France-KLM a continué à faire preuve de souplesse et d'agilité afin de proposer une offre adaptée à ses clients. Les efforts considérables de transformation et de restructuration réalisés pendant la crise de Covid ont ouvert la voie à une position durable de leader européen de l'aviation. Le Groupe a pu clôturer l'année 2021 avec un EBITDA positif de 745 millions d'euros, en hausse de 2 440 millions d'euros par rapport à l'année dernière, avec un premier semestre affecté par les confinements en France et aux Pays-Bas, et des restrictions de voyage dans le monde entier. La reprise a été visible à partir du mois de juin et s'est poursuivie au second semestre. Grâce à des restrictions de voyage moins strictes, le Groupe a pu profiter de la reprise de manière rentable. La dette nette a atteint 8,2 milliards d'euros, soit une diminution de 2,8 milliards d'euros par rapport à la fin de l'année 2020, grâce à la première série de mesures de renforcement du capital.

PERSPECTIVES

Après un bon début de quatrième trimestre et la réouverture des Etats-Unis début novembre, la progression du variant Omicron a entravé en décembre la poursuite de l'augmentation des coefficients de remplissage pour le trafic moyen-courrier et domestique. Certains vols ont dû être annulés en janvier en raison des taux d'infection élevés en France et aux Pays-Bas.

Dans ce contexte, le groupe prévoit une capacité en sièges-kilomètres offerts pour l'activité réseaux passage d’Air France-KLM à un indice compris entre 73% et 78% au premier trimestre 2022 par rapport au premier trimestre 2019. Pour 2022, aucune prévision ne sera fournie en raison de l'incertitude concernant la situation sanitaire et la réouverture du Japon et de la Chine.

Au 31 décembre 2021, le Groupe dispose d'un montant suffisant de 10,2 milliards d'euros de liquidités et de lignes de crédit :

  • Pour le premier trimestre 2022, le Groupe s'attend à avoir un EBITDA autour du seuil de rentabilité dans le contexte international actuel,
  • Les dépenses d'investissement nettes pour l'année 2022 sont estimées à environ 2,5 milliards d'euros, dont 80 % pour la flotte et 20 % pour l'informatique et le sol.

Au milieu de l’année 2021, Air France-KLM a engagé la première étape de son plan de recapitalisation pour renforcer son bilan affecté par la crise du Covid-19, en levant un montant total d'environ 4 milliards d'euros incluant une augmentation de capital d’1 milliard d'euros et la conversion du prêt de l'État français d’un montant de 3 milliards d'euros en 3 obligations perpétuelles. Conformément à la pratique de marché pour les obligations perpétuelles, Air France-KLM compte verser les coupons discrétionnaires sur ces obligations détenues par l’Etat, en accord avec l’article 77 bis du Cadre temporaire Covid-19 pour les aides d'Etat destinées à soutenir l'économie dans le contexte de l'épidémie actuelle.

Air France-KLM a également mis en œuvre plusieurs mesures de refinancement pour améliorer son profil de dette senior, avec notamment l'émission de deux tranches d'obligations senior pour 800 millions d'euros fin juillet 2021. Une partie des recettes de cette émission a été allouée au remboursement partiel anticipé de 500 millions d'euros sur les 4 milliards d’euros d’encours du prêt garanti par l'État français (« PGE »). Le profil de maturité du PGE a également été lissé en trois tranches (800 million/1,3 milliard/1,3 milliard d'euros) et prolongé jusqu'en mai 2025 pour la dernière.

Enfin, Air France-KLM a également mis en place un programme EMTN (Euro Medium Term Notes) et obtenu une notation ESG sollicitée auprès de Standard & Poor's pour poursuivre sa stratégie de refinancement à venir et réaffirmer ses ambitions stratégiques ESG à moyen et long terme.

Air France-KLM envisage maintenant d'entamer une nouvelle étape de mesures de renforcement des fonds propres, qui pourrait consister en :

  • une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription pour les actionnaires;
  • une émission d'instruments de quasi-fonds propres, tels que des obligations perpétuelles sèches et convertibles, afin d'accélérer le remboursement des aides publiques, puisque le produit de ces instruments serait entièrement affecté à cette fin, conformément au point 77 bis du cadre temporaire Covid-19 de la Commission européenne cité plus haut ;
  • des mesures supplémentaires de renforcement des fonds propres, notamment un projet potentiel en cours de refinancement des actifs pour un montant pouvant atteindre 500 millions d'euros, par le biais d'obligations privées perpétuelles classées en fonds propres. Le produit de ce refinancement serait utilisé pour rembourser partiellement les aides d'État.

Air France-KLM souhaite par ailleurs rester flexible sur la structure de ces transactions ainsi que sur leur séquencement et le montant de chaque instrument, en fonction des conditions de marché.

Les actionnaires de référence existants soutiennent ces mesures de renforcement des fonds propres ; certains d'entre eux envisageront d'y participer, notamment l'État français et l'État néerlandais, au prorata et par voie de compensation de créances, via compensation partielle de leur soutien respectif.

Air France-KLM est en effet résolue à rembourser dès que possible les aides d’Etat pour s’affranchir des contraintes opérationnelles et stratégiques du cadre temporaire de la Commission européenne.

Certaines de ces mesures sont également soumises à l’approbation de la Commission Européenne ainsi qu’aux autorisations légales et réglementaires usuelles.

Au total, ces émissions de fonds propres et de quasi-fonds propres pourraient représenter jusqu'à 4,0 milliards d'euros.

Cette nouvelle étape dans les mesures du plan de recapitalisation vise à restaurer davantage les fonds propres et à atteindre un ratio dette nette / EBITDA compris entre 2,0x et 2,5x d'ici 2023 (en excluant le prêt de l'actionnaire néerlandais qui est actuellement comptabilisé comme une dette), en fonction notamment du dimensionnement des mesures envisagées.

Air France-KLM   Quatrième trimestre Année
2021 Variation1 2021        Variation
Passagers (en milliers) 15 881 +167,3% 44 669 +31,1%
Recette unitaire passage par SKO2 (cts €) 5,77 +87,0% 4,78 +6,1%
Résultat d’exploitation (m€) 178 +1 314 -1 626 +2 928
Résultat net – part du Groupe (m€) -127 +874 -3 292 +3 808
Cash-flow libre d’exploitation ajusté (m€) 225 +2 340 -631 +5 030
Dette nette en fin de période (m€)³     8 216 -2 833

Le Conseil d'administration d'Air France-KLM présidé par Mme Anne-Marie Couderc, s'est réuni le 16 février 2022 pour arrêter les comptes de l'année 2021. Le Directeur général du Groupe M. Benjamin Smith a déclaré :“ Le quatrième trimestre 2021 a marqué un tournant pour Air France-KLM. Pour la première fois depuis le début de la pandémie, le Groupe a affiché des résultats supérieurs à ceux d'avant la pandémie, avec un résultat d'exploitation positif. Si la fin du trimestre a vu le retour des restrictions de voyage avec le variant Omicron, la performance globale reflète à la fois la hausse de la demande et le résultat de nos efforts de transformation. La crise n'est pas encore terminée, mais cela nous rend optimistes pour l'avenir, car nous accélérons nos efforts pour améliorer nos performances d'un point de vue économique et environnemental. Les investissements dans le renouvellement de la flotte de toutes les compagnies aériennes du Groupe - notamment la commande conjointe de 100 appareils de la famille Airbus A320neo avec des droits d'acquisition pour 60 appareils supplémentaires et la lettre d'intention pour 4 Airbus A350F Full Freighter - incarnent cet objectif et soulignent notre volonté de préparer l'avenir dès aujourd'hui. Je tiens à remercier nos clients pour leur confiance, ainsi que nos employés pour leur engagement indéfectible envers le Groupe tout au long d’une autre année difficile mais marquée par un certain nombre de réussites.”

Revue d'activitéRéseaux : Résultat d'exploitation positif au quatrième trimestre

Réseaux  Quatrième trimestre Année
2021 Variation Variation change constant 2021 Variation Variation change constant
Chiffre d’affaires total (m€) 4 242 +113,6% +112,0% 12 253 +33,1% +34,8%
Chiffre d’affaires Réseaux régulier (m€) 4 025 +121,4% +119,3% 11 520 +34,4% +36,3%
Résultat d’exploitation (m€) 146 +1 027 +1 032 -1 582 +2 140 +2 126

Au quatrième trimestre 2021, le chiffre d'affaires a augmenté de 112,0 % à change constant pour atteindre 4 242 millions d'euros. Le résultat d'exploitation est positif et s'élève à 146 millions d'euros, soit une augmentation de 1 032 millions d'euros à change constant par rapport à l'année dernière.

Réseaux passage : Forte performance sur le long-courrier : l'impact des fermetures est visible en décembre sur le moyen-courrier et les vols intérieurs

  Quatrième trimestre Année
Réseaux passage 2021 Variation Variation change constant 2021 Variation Variation change constant
Passagers (en milliers) 12 840 +146,3%   35 855 +24,1%  
Capacité (millions de SKO) 53 485 +53,3%   176 019 +27,4%  
Trafic (millions de PKT) 37 710 +162,8%   101 092 +24,5%  
Coefficient occupation 70,5% +29,4 pt   57,4% -1,3 pt  
Chiffre d’affaires total (m€) 3 223 +186,2% +184,7% 8 666 +30,5% +32,3%
Chiffre d’affaires passage régulier (m€) 3 131 +197,0% +194,3% 8 353 +32,1% +34,0%
Recette unitaire au SKO (cts €) 5,85 +93,8% +92,0% 4,75 +3,7% +5,2%

La capacité du quatrième trimestre 2021 en Kilomètres Sièges Offerts (SKO) était 53% plus élevée que l'année dernière et à 72% du niveau du quatrième trimestre 2019. Grâce au réseau équilibré du Groupe et à la réouverture du Canada et des États-Unis, le réseaux passage était dans la fourchette de capacités fournies lors de la présentation des résultats du troisième trimestre 2021.

La recette unitaire par SKO a été inférieure aux niveaux de 2019 au quatrième trimestre sur toutes les routes, à l'exception de l'Amérique centrale et du Sud en raison de la baisse des coefficients d'occupation. Les yields sur le long-courrier ont été supérieurs aux niveaux du quatrième trimestre 2019, les yields intra-européens ont été proches du niveau du quatrième trimestre 2019, tandis que les yields du Domestique France ont terminé en dessous du quatrième trimestre 2019, se traduisant par de meilleurs yields par rapport au quatrième trimestre pour l'ensemble de l'activité du réseaux passage.

  • L'Atlantique Nord a enregistré une forte hausse de la capacité et un trafic résilient après l'ouverture des États-Unis début novembre
  • Sur les Caraïbes et l'Océan Indien, le Groupe a posté de bons résultats avec un indice de capacité supérieur au niveau du quatrième trimestre 2019, malgré un contexte agité aux Antilles françaises en novembre et décembre
  • Air France a enregistré de bonnes performances en Afrique, notamment en Afrique de l'Est, de l'Ouest et Centrale, et KLM a obtenu de bons résultats sur les lignes d'Afrique de l'Est. L'arrivée du variant Omicron dans la zone d'Afrique australe a eu un impact sur le trafic à la fin du mois de novembre
  • La capacité et le trafic en Asie sont restés faibles pour les deux compagnies, mais ont été légèrement compensés par des yield positifs
  • Une forte demande a été observée sur le réseau Amérique centrale et du Sud, résultant en un coefficient d'occupation identique à celui du quatrième trimestre en 2019 et des yields plus élevés
  • Le Groupe a observé une bonne dynamique pour le court et moyen-courrier en octobre mais un ralentissement en novembre et décembre avec un trafic ne suivant pas la hausse des capacités en raison de la fermeture des frontières et des restrictions supplémentaires

Au cours du quatrième trimestre, Air France a ajouté un Airbus 350-900 et cinq Airbus A220-300 à sa flotte, et a retiré un Airbus A320, trois Airbus A318, quatre Canadair Jet 700 et quatre Embraer 145. KLM a retiré un Boeing B737-700 et a intégré trois Embraer 195 E2. Le Groupe continuera à introduire des appareils de nouvelle génération dans sa flotte afin d'améliorer ses performances économiques et environnementales.

En 2021, l'activité passage d'Air France-KLM a pu opérer environ 60% de la capacité 2019, le premier semestre 2021 étant plus impacté par les restrictions de voyage. Les lignes court et moyen-courriers, d'Afrique et Caraïbes & Océan Indien ont été les plus performantes.

Cargo : Les yields élevés du quatrième trimestre se traduisent par une augmentation de la recette unitaire

  Quatrième trimestre Année
Cargo 2021 Variation Variation change constant 2021 Variation Variation change constant
Tonnage (en milliers) 264 -1,3%   1 053 +19,7%  
Capacité (millions de TKO) 3 106 +10,5%   11 469 +13,3%  
Trafic (millions de TKT) 2 002 -3,8%   8 058 +18,0%  
Coefficient d’occupation 64,5% -9,6 pt   70,3% +2,8 pt  
Chiffre d’affaires total (m€) 1 020 +18,6% +17,4% 3 588 +39,7% +41,4%
Chiffre d’affaires transport de fret (m€) 894 +17,1% +15,9% 3 167 +41,0% +42,6%
Recette unitaire par TKO (cts €) 28,80 +6,0% +5,0% 27,61 +24,4% +25,8%

La capacité a augmenté de 10,5% en tonnes-kilomètres disponibles (TKO) par rapport au quatrième trimestre 2020, principalement en raison de l'augmentation de la capacité en soute, tandis que le trafic a diminué de 3,8%, entraînant une baisse du coefficient de remplissage de 9,6 points. La hausse des yields a compensé la réduction du coefficient de remplissage. Ainsi, la recette unitaire par TKO à change constant s'est améliorée de 5,0%.

La capacité de fret au quatrième trimestre est toujours inférieure de 16% à la capacité du quatrième trimestre de 2019 alors que la demande reste élevée, ce qui se traduit par un chiffre d’affaires total supérieur de 82% à celui du quatrième trimestre de 2019. La hausse du chiffre d’affaires est principalement due à des yields plus élevés et à un coefficient de remplissage plus élevé de 5 points.

En 2021, l'activité cargo a continué d'afficher de très bonnes performances avec une augmentation de 25,8% des recettes unitaires à change constant par rapport à l'année dernière. Au cours de l’année, les yields ont suivi une forte tendance haussière.

Une forte demande est attendue au premier trimestre 2022, le commerce mondial étant en plein essor, le fret maritime est confronté à des saturations et les capacités en soute restent globalement limitées.

Transavia : Capacité proche du niveau d'avant crise avec un coefficient d'occupation de 80%

  Quatrième trimestre Année
Transavia 2021 Variation 2021 Variation
Passagers (en milliers) 3 042 +316,8% 8 814 +70,1%
Capacité (millions de SKO) 6 452 +202,4% 20 097 +51,0%
Trafic (millions de PKT) 5 131 +287,9% 15 012 +52,7%
Coefficient d’occupation 79,5% +17,5 pt 74,7% +0,9 pt
Chiffre d’affaires total (m€) 326 +283,6% 1 011 +66,9%
Recette unitaire au SKO (cts €) 5,06 +37,7% 5,05 +14,6%
Coût unitaire au SKO (cts €) 5,64 -29,6% 5,80 -12,9%
Résultat d’exploitation (m€) -37 +56 -150 +149

Le quatrième trimestre 2021 avait bien commencé avec des coefficients d’occupation encourageants, mais le mois de décembre a été affecté par la fermeture des frontières du Maroc et les restrictions de voyage imposées dans plusieurs pays en raison de la progression du variant Omicron. Malgré ces facteurs, la capacité du quatrième trimestre était proche du niveau du quatrième trimestre 2019 et la recette unitaire était supérieure à celle du quatrième trimestre 2019, principalement grâce à une forte amélioration du yield.

Par rapport à l'année dernière, la capacité au quatrième trimestre a augmenté de 202,4% tandis que le trafic a augmenté de 287,9% et le nombre de passagers a augmenté à plus de 316,8%. Le résultat d'exploitation a été négatif de 37 millions d'euros, en hausse de 56 millions d'euros par rapport au quatrième trimestre de 2020.

Au cours du premier semestre 2021, les niveaux d'activité ont été assez faibles par rapport à 2020. La forte reprise du trafic loisirs au second semestre a entraîné une hausse des capacités de 51% et un coefficient de remplissage moyen de 74,7% pour l'année 2021. Combiné à une augmentation du yield de 14% par rapport à 2020, la recette unitaire par SKO a augmenté de 14,6%. La perte d'exploitation s'est élevée à 150 millions d'euros pour l'année 2021, soit une amélioration de 149 millions d'euros par rapport à 2020.

Maintenance : Résultat d'exploitation positif pour le quatrième trimestre et l'année 2021

  Quatrième trimestre Année
Maintenance 2021 Variation Variation change constant 2021 Variation Variation change constant
Chiffre d’affaires total (m€) 796 +32,1%   2 801 -2,0%  
Chiffre d’affaires externe (m€) 263 -8,0% -9,4% 1 023 -18,0% -11,8%
Résultat d’exploitation (m€) 69 246 246 88 631 651
Marge d’exploitation (%) 8,7% +38,0 pt +37,7 pt 3,1% +22,1 pt +23,5 pt

Le résultat d'exploitation du quatrième trimestre s'est élevé à 69 millions d'euros, soit une augmentation de 246 millions d'euros à change constant par rapport au quatrième trimestre 2020. Bien que le résultat du quatrième trimestre 2020 ait été fortement impacté par des éléments exceptionnels liés à la crise du Covid-19, l'amélioration des résultats d'exploitation s'explique également par une moindre sous-activité, des économies de coûts et des améliorations opérationnelles.

Le chiffre d'affaires total a augmenté de 32,1% au quatrième trimestre tandis que le chiffre d'affaires externe a diminué de 8,0% en raison de l'utilisation du “green time” par les clients externes afin d'éviter les “shops visits”. La hausse du chiffre d'affaires interne correspond à l'augmentation de l'activité des compagnies aériennes Air France-KLM par rapport au quatrième trimestre 2020.

Le chiffre d'affaires total de l'année 2021 est proche de celui de l'année 2020, tandis que le résultat d'exploitation a augmenté de 651 millions d'euros à change constant, soit une marge d'exploitation de 3,1%. Les résultats de l'année 2020 ont été fortement impactés par des éléments exceptionnels liés à la crise du Covid-19, alors que l'année 2021 a montré un meilleur résultat grâce aux économies de coûts et aux améliorations opérationnelles.

Groupe Air France-KLM : Résultat d'exploitation supérieur au T4 2019

  Quatrième trimestre Année
  2021 Variation* Variation* change constant 2021 Variation* Variation* change constant
Capacité (SKO m) 59 937 +61,8%   196 116 +29,5%  
Trafic (PKT m) 42 841 +173,3%   116 104 +27,5%  
Recette unitaire Passage au SKO (cts €) 5,77 +88,6% +87,0% 4,78 +4,7% +6,1%
Recette unitaire Groupe au SKO (cts €) 7,26 +41,8% +40,5% 6,39 +5,7% +7,1%
Coût unitaire Groupe au SKO à carburant constant (cts €) 6,96 -14,9% -19,1% 7,22 -20,2% -20,0%
Chiffre d’affaires total (m€) 4 838 +104,7% +103,1% 14 315 +29,1% +31,6%
EBITDA (m€) 827 1 236 1 241 745 2 440 2 445
Résultat d’exploitation (m€) 178 1 314 1 319 -1 626 2 928 2 932
Marge d’exploitation(%) 3,7% +51,8 pt +51,6 pt -11,4% +29,7 pt +30,5 pt
Résultat net, part du Groupe (m€) -127 +874   -3 292 +3 808  

* Les chiffres retraités incluent le changement des principes comptables pour les pensions (interprétation de l'IAS19).

Au quatrième trimestre 2021, le Groupe Air France-KLM a enregistré un résultat d'exploitation positif de 178 millions d'euros, en hausse de 1 319 millions d'euros à change constant par rapport à l'année dernière, grâce à l'augmentation des capacités et à la réduction des coûts unitaires, tandis que l'augmentation du coefficient d'occupation a généré une hausse de la recette unitaire.Le résultat net s'est élevé à -127 millions d'euros au quatrième trimestre 2021, soit une augmentation de 874 millions d'euros par rapport à l'année dernière.

L'année 2021 a montré un EBITDA positif de 745 millions d'euros, provenant d'un second semestre positif alors que le premier semestre était encore affecté par de sévères restrictions de voyage dues à la crise Covid-19.

Coût unitaire du Groupe en baisse par rapport au T4 2019 malgré une capacité inférieure de 26 %Les coûts unitaires ont diminué par rapport au quatrième trimestre 2019, bien que la capacité du Groupe ait été inférieure de 26 % à celle du même trimestre en 2019.

A taux de change et prix du carburant constants, les coûts unitaires ont diminué de 19,1% au quatrième trimestre 2021 par rapport au même trimestre de l'année dernière.

La réduction des coûts salariaux est principalement due à une réduction des équivalents temps pleins (ETP) et est soutenue par la baisse du coût moyen des salaires et par les aides gouvernementales également.

Quatrième trimestre : Cash-flow libre d’exploitation ajusté positif pour le troisième trimestre consécutif

  Quatrième trimestre Année
En millions 2021 Variation 2021 Variation
Cash-flow avant variation du BFR et plans de départs volontaires, activités poursuivies 711 +1 619 220 +3 196
Paiements liés aux plans de départs volontaires -78 -72 -296 -281
Variation du Besoin en Fonds de Roulement (BFR) 249 +750 1 610 +1 445
Cash-flow net provenant de l’exploitation 882 2 298 1 534 4 360
Investissements nets * -449 -28 -1 303 +592
Cash-flow libre d’exploitation 433 +2 270 231 4 952
Remboursement des dettes de loyer -208 +70 -862 +78
Cash-flow libre d’exploitation ajusté ** 225 +2 340 -631 +5 030

* Somme des « Investissements corporels et incorporels » et « Produits de cession d’immobilisations corporelles et incorporelles » tels que présentés dans le tableau des flux de trésorerie consolidé. ** Le « Cash-flow libre d’exploitation ajusté » est le cash-flow libre d’exploitation après déduction du remboursement des dettes de location.

Le Groupe a généré un cash-flow libre d’exploitation ajusté au quatrième trimestre 2021 de 225 millions d'euros, soit une augmentation de 2 340 millions d'euros par rapport à l'année dernière, principalement grâce à un EBITDA positif de 827 millions d'euros.

En millions € 31 déc 2021 31 déc 2020
Dette nette 8 216 11 049
EBITDA, 12 mois glissants 745 -1 695
Dette nette/EBITDA, 12 mois glissants 11,0 x na

Quatrième trimestre : Résultat d’exploitation positif pour les deux compagnies

  Quatrième trimestre Année
  2021 Variation 2021 Variation
Résultat d’exploitation Groupe Air France (En millions d’euros) 52 +1 043 -1 403 +1 992
Marge d’exploitation (%) 1,8% +75,3 pt -16,0% +36,9 pt
Résultat d’exploitation Groupe KLM (En millions d’euros) 127 +278 -227 +927
Marge d’exploitation (%) 6,2% +19,6 pt -3,7% +18,8 pt

Perspectives : Objectif de marge opérationnelle à moyen terme du groupe Air France-KLM inchangé

Le Groupe poursuit ses initiatives de transformation rapide et confirme son ambition financière à moyen terme avec pour objectif à long terme d'atteindre une compétitivité accrue. Pour ce faire, le Groupe continue d'optimiser sa flotte, sa main-d’œuvre, son réseau, ses coûts et poursuit ses efforts en terme de développement durable.

Le Groupe prévoit un retour de la capacité en sièges-kilomètres offerts aux niveaux de 2019 en 2024.

Air France (hors filiale Transavia France) a diminué le nombre d'ETP de 7 800 à la fin de 2021 par rapport à décembre 2019. Le plan de départ volontaire se poursuit à Air France (hors Transavia France) et 700 ETP supplémentaires quitteront la compagnie en 2022. KLM a finalisé la réduction des ETP à la fin de 2021, ce qui se traduit par 5 500 ETP de moins.

Les coûts d'exploitation ont été réduits en 2021, avec 800 millions d'euros de bénéfices structurels pour KLM et 1,0 milliard d'euros de bénéfices structurels pour Air France à la fin de 2021. Air France estime atteindre d'ici la fin 2022 des bénéfices structurels de 1,4 milliard d'euros par rapport à 2019.

La réduction du nombre d'ETP, parmi d'autres initiatives de transformation clés, permettra de réduire le coût unitaire de 4 à 6 % à prix du carburant constant lorsque la capacité sera revenue au niveau de 2019.

L'ambition financière du Groupe à moyen terme est maintenue avec un objectif de marge opérationnelle reconfirmé entre 7 % et 8 % en 2024. Le cash-flow libre d’exploitation ajusté hors exceptionnels est attendu positif en 2023. Les exceptionnels comprennent le paiement du litige cargo et les reports de charges sociales accumulées pendant la période de la crise du Covid-19.

Le ratio dette nette/EBITDA d'environ 3x en 2023 sera abaissé entre 2,0x et 2,5x en fonction de la deuxième étape de la recapitalisation.

******

La présentation des résultats sera disponible le 17 février 2022 sur www.airfranceklm.com, à partir de 8h15 CET.

Une conférence téléphonique animée par M. Smith (Directeur général) et M. Zaat (Directeur financier) aura lieu le 17 février 2022, à 08h30.            

Pour vous connecter à la téléconférence, veuillez composer le:France: Local +33 (0)1 70 730 3 39Netherlands: Local +31 (0)20 703 8218UK: Local +44 (0)330 336 9601US: Local +1 720-452-7989

Confirmation code: 9020512

Relations investisseurs                                                        Service de presseOlivier Gall                 Michiel Klinkers                                        +33 1 49 89 52 59                        +33 1 49 89 52 60                        +33 1 41 56 56 00olgall@airfranceklm.com                         Michiel.klinkers@airfranceklm.com

Compte de résultat

  Quatrième trimestre Année
En millions euros 2021 2020 Variation 2021 2020* Variation
Produit des activités ordinaires 4 838 2 363 +104,7% 14 315 11 088 +29,1%
Carburant avions - 937 - 506 +85,2% -2 748 -2 392 +14,9%
Affrètements aéronautiques - 93 - 72 +29,2% - 325 - 253 +28,5%
Redevances aéronautiques - 350 - 226 +54,9% -1 185 - 969 +22,3%
Commissariat - 132 - 59 +123,7% - 382 - 294 +29,9%
Achats d’assistance en escale - 317 - 188 +68,6% -1 027 - 833 +23,3%
Achats et consommations d’entretien aéronautiques - 439 - 375 +17,1% -1 620 -1 618 +0,1%
Frais commerciaux et de distribution - 130 - 55 +136,4% - 385 - 346 +11,3%
Autres frais - 315 - 342 -7,9% -1 154 -1 275 -9,5%
Frais de personnel -1 529 -1 078 +41,8% -5 343 -5 306 +0,7%
Impôts et taxes - 16 - 29 -44,8% - 116 - 137 -15,3%
Autres produits et charges 247 158 +56,3% 715 640 +11,7%
EBITDA 827 -409 nm 745 -1 695 nm
Amortissements, dépréciations et provisions -649 -727 -10,7% -2 371 -2 859 -17,1%
Résultat d’exploitation 178 -1 136 nm -1 626 -4 554 -64,3%
Cessions de matériel aéronautique 1 6 -83,3% -19 37 nm
Autres produits et charges non courants 19 -38 nm -887 -1 513 -41%
Résultat des activités opérationnelles 198 -1 168 nm -2 532 -6 030 -58,0%
Coût de l'endettement financier brut -247 -146 +69,2% -730 -496 +47,2%
Produits de la trésorerie et équivalents de trésorerie 0 1 -100,0% 2 19 -89,5%
Coût de l'endettement financier net -247 -145 +70,3% -728 -477 +52,6%
Autres produits et charges financiers -91 171 nm -289 -451 -35,9%
Résultat avant impôt des entreprises intégrées -140 -1 142 -87,7% -3 549 -6 958 -49,0%
Impôts 26 146 -82,2% 282 -89 nm
Résultat net des entreprises intégrées -114 -996 -88,6% -3 267 -7 047 -53,6%
Part dans les résultats des entreprises mises en équivalence -13 -6 +116,7% -27 -58 -53,4%
Résultat des activités poursuivies -127 -1 002 -87,3% -3 294 -7 105 -53,6%
Intérêts minoritaires 0 - 1 -100,0% - 2 - 5 -60,0%
Résultat de l’exercice - 127 -1 001 -87,3% -3 292 -7 100 -53,6%

* Les chiffres retraités incluent le changement des principes comptables pour les pensions (interprétation de l'IAS19).

Bilan consolidé

Actifs 31 déc 2021  31 déc 2020* 
En millions euros
Goodwill 222 215
Immobilisations incorporelles 1 235 1 230
Immobilisations aéronautiques 10 466 11 031
Autres immobilisations corporelles 1 402 1 548
Droit d'utilisation 5 148 4 678
Titres mis en équivalence 109 230
Actifs de retraite 0 211
Autres actifs financiers non courants 951 795
Actifs financiers dérivés non courants 143 92
Impôts différés 278 252
Autres actifs non courants 0 4
Actif non courant de la vente 19 954 20 286
Actifs détenus en vue de la vente 74 0
Autres actifs financiers courants 484 607
Actifs financiers dérivés courants 469 160
Stocks et en-cours 567 543
Créances clients 1 511 1 248
Autres actifs courants 966 914
Trésorerie et équivalents de trésorerie 6 658 6 423
Actif courant 10 729 9 895
Total actif 30 683 30 181
Passif et capitaux propres 31 déc 2021  31 déc 2020* 
En millions euros
Capital 643 429
Primes d’émission et de fusion 4 949 4 139
Actions d’autocontrôle -25 -25
Titres subordonnés 3 151 0
Réserves et résultat -12 542 -9 894
Capitaux propres (Propriétaires de la société mère) -3 824 -5 351
Participations ne donnant pas le contrôle 8 9
Capitaux propres -3 816 -5 342
Provisions retraite 1 939 2 041
Passifs de restitution et autres provisions non courants 4 055 3 670
Passifs financiers non courants 11 274 14 171
Dettes de loyers non courantes 2 924 2 425
Passifs financiers dérivés non courants 25 122
Impôts différés 1 22
Autres passifs non courants 2 555 1 294
Passif non courant 22 773 23 745
Passifs de restitution et autres provisions courants 885 1 337
Passifs financiers courants 1 215 1 318
Dettes de loyers courantes 825 839
Passifs financiers dérivés courants 46 363
Dettes fournisseurs 1 850 1 435
Titres de transport émis et non utilisés 2 644 2 394
Programme de fidélisation 888 916
Autres passifs courants 3 369 3 175
Concours bancaires 4 1
Passif courant 11 726 11 778
Total capitaux propres et passifs 30 683 30 181

* Les chiffres retraités incluent le changement des principes comptables pour les pensions (interprétation de l'IAS19).

Tableau des flux de trésorerie consolidés du 1er janvier au 31 décembre 2021

En millions euros 31 déc 2021 31 déc 2020*
Résultat net -3 294 -7 105
Dotations aux amortissements et provisions d’exploitation 2 371 2 859
Dotations nettes aux provisions financières 115 183
Résultat sur cessions d’actifs corporels et incorporels 18 -50
Résultat sur cessions de filiales et participations -26 1
Résultats non monétaires sur instruments financiers -39 -27
Ecart de change non réalisé 257 -290
Résultats des sociétés mises en équivalence 27 58
Impôts différés -284 159
Pertes de valeur 40 680
Autres éléments non monétaires 739 541
Capacité d'autofinancement -76 -2 991
(Augmentation) / diminution des stocks -41 138
(Augmentation) / diminution des créances clients -239 760
Augmentation / (diminution) des dettes fournisseurs 395 -898
Augmentation / (diminution) des billets émis non utilisés 227 -837
Variation des autres débiteurs et créditeurs 1 268 1 002
Variation du besoin en fonds de roulement 1 610 165
Flux net de trésorerie provenant de l’exploitation 1 534 -2 826
Prise de contrôle de filiales et participations achats de parts dans les sociétés non contrôlées -4 -1
Investissements corporels et incorporels -2 202 -2 099
Perte de contrôle de filiales cession de titres de sociétés non contrôlées 75 357
Produits de cession d’immobilisations corporelles et incorporelles 899 204
Dividendes reçus 2 0
Diminution / (augmentation) nette des placements de plus de 3 mois -9 -44
Flux net de trésorerie lié aux opérations d’investissement -1 239 -1 583
Augmentation de capital 1,024 0
Emission de nouveaux emprunts 1,724 11,437
Remboursement d’emprunts -1,993 -3,388
Paiements de dettes de loyers -862 -940
Nouveaux prêts -188 -282
Remboursement des prêts 219 321
Dividendes distribués -1 0
Flux net de trésorerie lié aux activités de financement -77 7 147
Effets des variations de change sur la trésorerie, équivalents de trésorerie etles concours bancaires courants (nets de la trésorerie acquise ou cédée) 14 -27
Variation de la trésorerie nette 232 2 711
Trésorerie équivalents de trésorerie et concours bancaires à l’ouverture 6 422 3 711
Trésorerie équivalents de trésorerie et concours bancaires à la clôture 6 654 6 422

* Les chiffres retraités incluent le changement des principes comptables pour les pensions (interprétation de l'IAS19).

Retour sur capitaux employés (ROCE)

En millions euros 31 déc 2021 30 sep 2021 30 juin 2021 31 mar 2021 31 déc 2020 30 sep 2020 30 juin 2020 31 mar 2020
Ecart d’acquisition et immobilisations incorporelles 1 457 1 456 1 464 1 479 1 445 1 470 1 500 1 564
Immobilisations aéronautiques 10 466 10 478 10 645 10 800 11 031 11 009 10 919 11 465
Autres immobilisations corporelles 1 402 1 418 1 453 1 476 1 548 1 535 1 551 1 579
Droits d’utilisations 5 148 5 061 5 033 4 795 4 678 4 789 4 938 5 119
Titres mis en équivalence 109 172 166 223 230 224 267 299
Autres actifs financiers hors valeurs mobilières de placement et dépôts liés aux dettes financières 157 147 147 146 146 135 133 142
Provisions hors retraites litige cargo et restructuration -4 173 -4 180 -4 033 -4 083 -3 922 -4 002 -4 132 -4 191
BFR hors valeur de marché des instruments dérivés -8 262 -7 995 -7 745 -6 410 -6 505 -6 894 -6 779 -6 650
Capitaux employés au bilan 6 304 6 557 7 130 8 426 8 651 8 266 8 397 9 327
Capitaux employés moyens (A) 7 104 8 660
Résultat d’exploitation -1 626 -4 555
- Dividendes reçus 0 0
- Part dans les résultats des entreprises mises en équivalence -27 -58
- Impôt normatif 462 1 396
Résultat ajusté après impôt (B) -1 191 -3 217
ROCE 12 mois glissants (B/A) -16,8% -37,1%

Dette nette

  Bilan au
En millions euros 31 déc 2021 31 déc 2020
Dettes financières courantes et non courantes 12 390 15 388
Repo obligation Triple A 0 -84
Dettes de loyers 3 664 3 184
Couvertures de juste valeur sur les dettes -14 27
Intérêts courus non échus -128 -107
Dettes financières brutes (A) 15 912 18 408
Trésorerie et équivalent trésorerie 6 658 6 423
Valeurs mobilières de placement à plus de 3 mois 1 042 193
Trésorerie nantie 0 309
Obligations AAA 0 518
Concours bancaires courant -4 -1
Autre 0 1
Repo obligation Triple A 0 -84
Liquidités nettes (B) 7 696 7 359
Dette nette (A) – (B) 8 216 11 049

Cash-flow libre d'exploitation ajusté

  Quatrième trimestre Année
En millions euros 2021 2020 2021 2020
Flux net de trésorerie provenant de l’exploitation activités poursuivies 882 -1 416 1 534 -2 826
Investissements corporels et incorporels -659 -444 -2 202 -2 099
Produits de cession d’immobilisations corporelles et incorporelles 210 23 899 204
Cash-flow libre d’exploitation 433 -1 837 231 -4 721
Réduction de la dette de location -208 -278 -862 -940
Cash-flow libre d'exploitation ajusté 225 -2 115 -631 -5 661

Besoin de liquidités opérationnelles

    Quatrième trimestre Année
  2021 2020* 2021 2020*
EBITDA 827 -409 745 -1 695
Provisions CO2 et autres 10 4 -6 -22
Rectifications d'inventaires 1 2 5 4
Dotations provisions retraites 38 76 206 312
Reprises de provisions retraites -40 -104 -140 -246
Paiements fondés sur des actions 0 2 0 0
Résultat de cession des immobilisations non aéronautiques -1 1 30 41
Résultat d'exploitation - part monétaire 835 -428 840 -1 605
Charges de restructuration -78 -253 -296 -405
Autres produits et charges non récurrents -8 0 -74 -1
Coût monétaire de l'endettement financier -137 -128 -577 -446
Produits monétaires de la trésorerie -3 -4 -14 -2
Change réalisé 14 -21 63 7
Débouclages d'instruments de trading - cash 3 -93 -8 -589
Règlement des dérivés à terme - cash -4 2 -3 3
Impôt courant 5 3 -1 70
Autres produits & charges financières - Cash 0 3 -8 -22
Autres éléments 5 4 2 0
         
Capacité d'autofinancement 633 -913 -76 -2 991

* Les chiffres retraités incluent le changement des principes comptables pour les pensions (interprétation de l'IAS19).

Coût unitaire à l’SKO

  Quatrième trimestre Année
  2021 2020* 2021 2020*
Chiffre d’affaires (en m€) 4 838 2 363 14 315 11 088
Résultat d’exploitation courant (en m€) -/- -178 1 136 1 626 4 554
Coût d’exploitation total (en m€) 4 660 3 499 15 941 15 642
Activité réseaux passage – autres recettes (en m€) -92 -72 -313 -314
Activité cargo – autres recettes fret (en m€) -125 -96 -421 -322
Chiffre d’affaires externe de la maintenance (en m€) -263 -286 -1 023 -1 248
Transavia - autres recettes (en m€) 0 -7 3 -20
Chiffre d’affaires externe des autres activités (en m€) -7 -6 -27 -28
Coût net (en m€) 4 174 3 033 14 161 13 711
Capacités produites exprimées en SKO1 59 937 37 034 196 116 151 480
Coût net à l’SKO (en centimes d’€ par SKO) 6,96 8,18 7,22 9,05
change brute   -14,9%   -20,2%
Effet change sur les coûts nets (en m€)   -22   116
Variation à change constant   -15,6%   -19,5%
Effet prix du carburant (en m€) ajusté pour la capacité de 2019   -134   -80
Coût unitaire à l’SKO à change et prix du carburant constants (en centimes d’€ par SKO) 6,96 8,61 7,22 9,03
Variation à change et prix du carburant constants   -19,1%   -20,0%

* Les chiffres retraités incluent le changement des principes comptables pour les pensions (interprétation de l'IAS19).(1) La capacité produite par les activités de transport est calculée en additionnant les capacités du réseaux passage (en SKO) de Transavia (en SKO)

Résultats par GroupeGroupe Air France

  Quatrième trimestre Année
  2021 Variation 2021 Variation
Chiffre d’affaires (en m€) 2 950 +118,7% 8 744 +36,3%
EBITDA (en m€) 463 +978 46 +1 655
Résultat d’exploitation (en m€) 52 +1 043 -1 403 +1 992
Marge d’exploitation (%) 1,8% +75,3 pt -16,0% +36,9 pt
Cash-flow d’exploitation avant variation du BFR et paiements liés aux plans de départs volontaires (en m€) 392 +1 066 -318 -318
Marge du cash-flow d’exploitation (avant variation du BFR et plans de départs volontaires) 13,3% +63,3 pt -3,6% -3,6 pt
Groupe KLM    Quatrième trimestre Année
  2021 Variation 2021 Variation
Chiffre d’affaires (en m€) 2 038 +79,5% 6 065 +18,5%
EBITDA (en m€) 365 +264 695 +769
Résultat d’exploitation (en m€) 127 +278 -227 +927
Marge d’exploitation (%) 6,2% +19,6 pt -3,7% +18,8 pt
Cash-flow d’exploitation avant variation du BFR et paiements liés aux plans de départs volontaires (en m€) 329 +311 525 +525
Marge du cash-flow d’exploitation (avant variation du BFR et plans de départs volontaires) 16,1% +14,6 pt 8,7% +8,7 pt

NB: Le résultat des deux compagnies n’est pas égal aux chiffres consolidés en raison des écritures intra-Groupe Flotte du Groupe au 31 décembre 2021

 Type d'appareil AF(dont HOP) KLM (dont KLC & MP) Transavia Propriété Crédit-bail Location Total En exploit. Ecart 31/12/20
B747-400                  
B777-300 43 16   18 17 24 59 59 2
B777-200 21 15   26   10 36 36 -4
B787-9 10 13   5 6 12 23 23  
B787-10   6   3 3   6 5  
A380-800 8     4 1 3 8    
A350-900 12     3 5 4 12 12 6
A340-300                  
A330-300   5       5 5 4 -1
A330-200 15 6   11   10 21 21  
Total long-courrier 109 61 0 70 32 68 170 160 3
B737-900   5   5     5 5  
B737-800   31 89 31 10 79 120 116 10
B737-700   10 4 6 1 7 14 14 -6
A321 19     11   8 19 19 -1
A320 43     4 4 35 43 42 -2
A319 30     12   18 30 28 -5
A318 15     7   8 15 12 -6
A220-300 6     4   2 6 6 6
Total moyen-courrier 113 46 93 80 15 157 252 242 -4
ATR72-600                  
ATR72-500                  
ATR42-500                  
Canadair Jet 1000 14     14     14 11 -3
Canadair Jet 700 1     1     1   -9
Embraer 195 E2   7       7 7 7 7
Embraer 190 18 31   16 5 28 49 47 -2
Embraer 175   17   3 14   17 17  
Embraer 170 15     10   5 15 15  
Embraer 145 5     5     5    
Total Régional 53 55 0 49 19 40 108 97 -7
B747-400ERF   3   3     3 3  
B747-400BCF   1   1     1 1  
B777-F 2         2 2 2  
Total Cargo 2 4 0 4 0 2 6 6 0
                   
Total 277 166 93 203 66 267 536 505 -8

  

TRAFFIC DU QUATRIÈME TRIMESTRE 2021

Activité réseaux passage *

    T4     Cumul
Total activité réseaux passage* 2021 2020 Variation   2021 2020 Variation
Passagers transportés (milliers) 12 840 5 213 146,3%   35 855 28 890 24,1%
Passager kilomètre transporté (m de PKT) 37 710 14 351 162,8%   101 092 81 212 24,5%
Siège kilomètre offert (m de SKO) 53 485 34 900 53,3%   176 019 138 168 27,4%
Coefficient d’occupation (%) 70,5% 41,1% 29,4   57,4% 58,8% (1,3)
               
Long-Courrier              
Passagers transportés (milliers) 4 147 1 593 160,4%   11 038 8 670 27,3%
Passager kilomètre transporté (m de PKT) 30 065 11 240 167,5%   78 353 64 003 22,4%
Siège kilomètre offert (m de SKO) 42 899 29 778 44,0%   143 359 112 554 27,4%
Coefficient d’occupation (%) 70,1% 37,7% 32,4   54,7% 56,9% (2,2)
               
Amérique du nord              
Passagers transportés (milliers) 1 248 307 306,0%   3 100 2 183 42,0%
Passager kilomètre transporté (m de PKT) 8 971 2 260 296,9%   22 405 15 652 43,1%
Siège kilomètre offert (m de SKO) 13 461 8 001 68,2%   42 630 31 374 35,8%
Coefficient d’occupation (%) 66,6% 28,2% 38,4   52,6% 49,9% 2,7
               
Amérique latine              
Passagers transportés (milliers) 562 187 200,9%   1 293 1 151 12,3%
Passager kilomètre transporté (m de PKT) 5 420 1 799 201,3%   12 455 10 943 13,8%
Siège kilomètre offert (m de SKO) 6 590 4 903 34,4%   23 212 18 372 26,3%
Coefficient d’occupation (%) 82,2% 36,7% 45,6   53,7% 59,6% (5,9)
               
Asie              
Passagers transportés (milliers) 334 173 93,1%   945 1 534 (38,4%)
Passager kilomètre transporté (m de PKT) 2 855 1 491 91,5%   8 067 13 294 (39,3%)
Siège kilomètre offert (m de SKO) 6 206 6 326 (1,9%)   24 238 27 028 (10,3%)
Coefficient d’occupation (%) 46,0% 23,6% 22,4   33,3% 49,2% (15,9)
               
Afrique-Moyen Orient              
Passagers transportés (milliers) 1 117 534 109,3%   3 339 2 097 59,3%
Passager kilomètre transporté (m de PKT) 6 080 2 815 116,0%   17 771 11 626 52,8%
Siège kilomètre offert (m de SKO) 8 353 5 728 45,8%   28 497 18 042 57,9%
Coefficient d’occupation (%) 72,8% 49,1% 23,7   62,4% 64,4% (2,1)
               
Caraïbes-Océan Indien              
Passagers transportés (milliers) 887 392 126,1%   2 362 1 705 38,5%
Passager kilomètre transporté (m de PKT) 6 738 2 875 134,4%   17 656 12 488 41,4%
Siège kilomètre offert (m de SKO) 8 280 4 820 71,8%   24 782 17 738 39,7%
Coefficient d’occupation (%) 81,4% 59,7% 21,7   71,2% 70,4% 0,8
               
Court et Moyen-Courrier              
Passagers transportés (milliers) 8 693 3 620 140,1%   24 817 20 220 22,7%
Passager kilomètre transporté (m de PKT) 7 646 3 111 145,8%   22 739 17 209 32,1%
Siège kilomètre offert (m de SKO) 10 596 5 122 106,9%   32 660 25 613 27,5%
Coefficient d’occupation (%) 72,2% 60,7% 11,4   69,6% 67,2% 2,4

* Air France et KLM

Transavia        

    T4     Cumul
Transavia 2021 2020 Variation   2021 2020 Variation
Passagers transportés (milliers) 3 042 730 316,8%   8 814 5 182 70,1%
Passager kilomètre transporté (m de PKT) 5 131 1 323 287,9%   15 012 9 828 52,7%
Siège kilomètre offert (m de SKO) 6 452 2 134 202,4%   20 097 13 312 51,0%
Coefficient d’occupation (%) 79,5% 62,0% 17,5   74,7% 73,8% 0,9

Total Groupe activité passage **

    T4     Cumul
Total groupe** 2021 2020 Variation   2021 2020 Variation
Passagers transportés (milliers) 15 881 5 942 167,3%   44 669 34 072 31,1%
Passager kilomètre transporté (m de PKT) 42 841 15 674 173,3%   116 104 91 041 27,5%
Siège kilomètre offert (m de SKO) 59 937 37 038 61,8%   196 116 151 528 29,5%
Coefficient d’occupation (%) 71,5% 42,3% 29,2   59,2% 60,1% (0,9)

** Air France, KLM et Transavia

Activité cargo

    T4     Cumul
Total Groupe 2021 2020 Variation   2021 2020 Variation
Tonne kilomètre transportée (m de TKT) 2 002 2 084 (3,9%)   8 058 6 828 18,0%
Tonne kilomètre offerte (m de TKO) 3 106 2 703 14,9%   11 469 9 746 17,7%
Coefficient de remplissage (%) 64,5% 77,1% (12,6)   70,3% 70,1% 0,2

Activité Air France

    T4     Cumul
Total activité réseaux passage 2021 2020 Variation   2021 2020 Variation
Passagers transportés (milliers) 7 644 3 018 153,3%   21 816 17 659 23,5%
Passager kilomètre transporté (m de PKT) 22 153 7 946 178,8%   60 180 47 340 27,1%
Siège kilomètre offert (m de SKO) 30 327 16 416 84,7%   93 568 73 325 27,6%
Coefficient d’occupation (%) 73,0% 48,4% 24,6   64,3% 64,6% (0,2)
Long-Courrier              
Passagers transportés (milliers) 2 586 958 170,0%   6 988 5 206 34,2%
Passager kilomètre transporté (m de PKT) 17 860 6 284 184,2%   47 127 36 933 27,6%
Siège kilomètre offert (m de SKO) 24 425 13 791 77,1%   75 071 58 162 29,1%
Coefficient d’occupation (%) 73,1% 45,6% 27,6   62,8% 63,5% (0,7)
Court et Moyen-Courrier              
Passagers transportés (milliers) 5 058 2 060 145,5%   14 828 12 453 19,1%
Passager kilomètre transporté (m de PKT) 4 293 1 662 158,4%   13 054 10 406 25,4%
Siège kilomètre offert (m de SKO) 5 902 2 625 124,9%   18 497 15 163 22,0%
Coefficient d’occupation (%) 72,7% 63,3% 9,4   70,6% 68,6% 1,9
    T4     Cumul
Activité cargo 2021 2020 Variation   2021 2020 Variation
Tonne kilomètre transportée (m de TKT) 956 842 13,5%   3 604 2 644 36,3%
Tonne kilomètre offerte (m de TKO) 1 677 1 237 35,5%   5 871 4 362 34,6%
Coefficient de remplissage (%) 57,0% 68,1% (11,1)   61,4% 60,6% 0,8

Activité KLM

    T4     Cumul
Total activité réseaux passage 2021 2020 Variation   2021 2020 Variation
Passagers transportés (milliers) 5 196 2 195 136,7%   14 039 11 231 25,0%
Passager kilomètre transporté (m de PKT) 15 557 6 405 142,9%   40 912 33 873 20,8%
Siège kilomètre offert (m de SKO) 23 158 18 484 25,3%   82 452 64 842 27,2%
Coefficient d’occupation (%) 67,2% 34,7% 32,5   49,6% 52,2% (2,6)
Long-Courrier              
Passagers transportés (milliers) 1 561 635 145,9%   4 050 3 463 16,9%
Passager kilomètre transporté (m de PKT) 12 204 4 956 146,3%   31 227 27 070 15,4%
Siège kilomètre offert (m de SKO) 18 464 15 986 15,5%   68 288 54 392 25,5%
Coefficient d’occupation (%) 66,1% 31,0% 35,1   45,7% 49,8% (4,0)
Court et Moyen-Courrier              
Passagers transportés (milliers) 3 635 1 560 133,0%   9 989 7 767 28,6%
Passager kilomètre transporté (m de PKT) 3 353 1 449 131,3%   9 685 6 803 42,4%
Siège kilomètre offert (m de SKO) 4 694 2 497 87,9%   14 163 10 450 35,5%
Coefficient d’occupation (%) 71,4% 58,0% 13,4   68,4% 65,1% 3,3
    T4     Cumul
Activité cargo 2021 2020 Variation   2021 2020 Variation
Tonne kilomètre transportée (m de TKT) 1 047 1 242 (15,7%)   4 454 4 184 6,4%
Tonne kilomètre offerte (m de TKO) 1 430 1 466 (2,5%)   5 598 5 385 4,0%
Coefficient de remplissage (%) 73,2% 84,7% (11,5)   79,6% 77,7% 1,8

1 Le quatrième trimestre 2020 a été fortement impacté par le confinement mondial2 La recette unitaire passage est l’agrégation des recettes unitaires Réseaux passage et Transavia, variation à change constant³ Voir l'annexe pour le calcul de la dette nette.

Pièce jointe

  • Q4_2021 Press release FR
Air France KLM (EU:AF)
Historical Stock Chart
From Jan 2023 to Feb 2023 Click Here for more Air France KLM Charts.
Air France KLM (EU:AF)
Historical Stock Chart
From Feb 2022 to Feb 2023 Click Here for more Air France KLM Charts.