ABO-Group Environment Chiffres Semestriels 2021

Gand, 17 septembre 2021 – 18.00 h – Communiqué de presse / Information réglementée

Les points forts du premier semestre 2021

  • Forte croissance du chiffre d'affaires d'ABO-GROUP de plus de 30 %
  • Bénéfice opérationnel avant amortissements de 3,6 millions d'euros
  • La France joue désormais un rôle moteur suite aux acquisitions et à la cotation à Paris
  • Effectif de plus de 500 collaborateurs, en hausse de 25 %

Perspectives

  • Plan stratégique pleinement confirmé : 100 millions d’euros de chiffre d'affaires d'ici 2025
  • Un bon nombre d'acquisitions en vue
  • Poursuite de la croissance soutenue par les PFAS et le changement climatique

Frank De Palmenaer, CEO d’ABO-GROUP Environment, déclare : « ABO-GROUP a réussi à maintenir son chiffre d'affaires en 2020, la première année COVID-19, et le groupe enregistre même une croissance organique de 22 % et une croissance externe de 8 %. La méthode d'intégration propre à ABO-GROUP permet, après un démarrage à forte intensité de main-d'œuvre, de réaliser une croissance substantielle comme ce fut le cas pour ABO-INNOGEO il y a deux ans. La croissance organique de 5,3 millions d'euros est sans précédent pour ABO-GROUP. Cette croissance a été favorisée principalement par le rebond spectaculaire du secteur de la construction en Belgique, par l'augmentation des missions de terrain aux Pays-Bas et par notre département géophysique et sols en France. Après l’avertissement de l'an dernier sur la problématique des PFAS, ABO-GROUP ambitionne de renforcer sa position de leader en Belgique. Le second semestre s'annonce positif avec la mise en œuvre d’acquisitions supplémentaires, un éventail de compétences élargi et une extension des opportunités liées aux PFAS et au changement climatique. Enfin, ABO-GROUP a franchi un jalon important en cette année du 25e anniversaire : la double cotation sur Euronext Paris le 4 juin 2021. Cela nous assure plus de visibilité, de notoriété et de flexibilité financière. »

  S1 2021en 000 € S1 2020en 000 € Variationen 000 € Variationen % Par actionen €
Chiffre d’affaires 31 131 23 899 7 232 30,3%  
Produits d'exploitation totaux 31 567 24 143 7 424 30,7%  
Bénéfice opérationnel avant amortissements 3 608 3 774 -166 -4,4% 0,34
Amortissements 2 394 2 183 211 9,7%  
Bénéfice opérationnel 1 214 1 591 -377 -23,7% 0,11
Résultat financier -291 -246 -45 18,3%  
Bénéfice avant impôts 922 1 345 -423 -31,4%  
Bénéfice net 359 965 -606 -62,8% 0,03
Résultat total 335 968 -633 -65,4%  
           
Total des fonds propres (30 juin) 18 665 17 723 943 5,3% 1,77
Flux de trésorerie net des activités opérationnelles 1 383 4 578 -3 195 -69,8%  
Total du bilan (30 juin) 62 718 54 497 8 221 15,1%  

Les points forts du premier semestre 2021Forte croissance du chiffre d'affaires d'ABO-GROUP de plus de 30 %

Sur les 6 premiers mois de 2021, ABO-GROUP a connu une forte croissance de plus de 30 % par rapport aux 6 premiers mois de 2020. D'une part, il y a une croissance organique du chiffre d'affaires de 22,3 %. Cette croissance est d'autant plus remarquable qu'ABO-GROUP n'a été que faiblement affecté par les mesures corona l'année dernière.

D'autre part, une croissance de 8,0 % du chiffre d'affaires a été générée par les acquisitions françaises, à savoir Geoplus, spécialisée dans les mines et les carrières, Geosonic France, société de forage sonique, et Subgeo, spécialiste des mesures géophysiques. Cette hausse significative confirme l'objectif de 100 millions d'euros de chiffre d'affaires à l'horizon 2025.

La géotechnique, moteur de croissance du Groupe, a connu une croissance de 34,2 % qui, outre l'augmentation des travaux d'infrastructure et des projets de développement privés, s'explique par l'utilisation de techniques géotechniques innovantes.Le département environnement, auparavant ‘sol, environnement/amiante et énergie’, a également connu une forte croissance de 25,9 %, dont 20,1 % de nature organique.

  S1 2021en 000 € S1 2020en 000 € Variationen 000 € Variationen % % du Chiffre d’affaires
Géotechnique 17 123 12 760 4 363 34,2 % 55,0 %
Environnement 13 975 11 102 2 873 25,9 % 44,9 %
Autres 33 37 -4 -10,8 % 0,1 %
Chiffre d’affaires 31 131 23 899 7 232 30,3 % 100 %

La France affiche la plus forte croissance du groupe, soit 46 %, ce qui s'explique à la fois par une croissance organique de 28,6 % et une croissance par acquisitions de 17,4 %. La géotechnique et l’environnement enregistrent tous deux une forte progression, avec pas moins de 77,9 % de hausse pour le département environnement. Ces chiffres s'expliquent entre autres par la stratégie de croissance consistant à approcher des clients plus importants. La cotation sur Euronext Paris a joué un rôle important dans cette stratégie de croissance.

Bien que le chiffre d'affaires n’ait que légèrement fléchi au premier semestre 2020, le chiffre d'affaires belge est en hausse de 21,3 %. En géotechnique, dans le marché connu sous le nom commercial Geosonda, une très forte croissance (>50 %) a été enregistrée comme les années précédentes. Le département environnement augmente pour sa part de 16,4 %. Cette augmentation s'explique en partie par les nouvelles ventes liées aux études dans le domaine des PFAS.

Les activités néerlandaises connaissent une croissance organique à deux chiffres, en plus du fait que les activités néerlandaises n'ont pratiquement pas été affectées par la crise du coronavirus au premier semestre 2020. La division ‘consultance en sols’ poursuit sa croissance, alors même qu’en 2020, les chiffres avaient été positivement impactés par les effets de la réglementation PFAS. Par ailleurs, la consultance géotechnique et le travail de terrain ont également progressé.

  S1 2021en 000 € S1 2020en 000 € Variationen 000 € Variationen % % du Chiffre d’affaires
France 15 961 10 931 5 030 46,0 % 51,3 %
Belgique 9 443 7 783 1 660 21,3 % 30,3 %
Pays-Bas 5 727 5 185 542 10,4 % 18,4 %
Chiffre d’affaires 31 131 23 899 7 232 30,3 % 100 %

Bénéfice opérationnel avant amortissements de 3,6 millions d'euros et plus de 500 collaborateurs

Le bénéfice opérationnel avant amortissements s’établit à 3,6 millions d'euros, soit une diminution de 4,4 %. Cette baisse est principalement liée aux frais d'intégration des acquisitions françaises. Cette intégration est pleinement en cours et devrait durer entre 6 et 12 mois. Au terme de cette intégration, nous nous attendons à ce que les acquisitions génèrent un rendement positif grâce, entre autres, à un gain d’efficacité, aux nouvelles compétences et aux services complémentaires. L'intégration des acquisitions précédentes, comme ABO-INNOGEO (acquise en 2019), a suivi un schéma similaire et apporte aujourd'hui une contribution significative au bénéfice opérationnel avant amortissements.

Pour soutenir davantage la croissance, des profils compétents ont été  activement recherchés, ce qui s'est traduit par une augmentation de 25 % du nombre d'ETP par rapport au premier semestre 2020. Cette augmentation des ETP se reflète également dans la charge salariale totale. Au sein de la division environnement, des efforts intensifs ont également été déployés au cours du premier semestre pour assurer le recyclage et la formation des collaborateurs dans le cadre de la problématique des PFAS.

Le bénéfice net s'élève à 0,36 million d'euros (3 eurocents par action).

1,4 million d'euros de trésorerie opérationnelle générée

Le flux de trésorerie net des activités opérationnelles s'élève à 1,4 million d'euros, alors qu'il était encore de 4,6 millions d'euros en juin 2020. Cette baisse par rapport à juin 2020 s'explique principalement par l'augmentation du besoin en fonds de roulement liée à la forte croissance du chiffre d'affaires. Les créances commerciales et autres actifs courants ont augmenté de 4,2 millions d'euros, tandis que les dettes commerciales et autres passifs courants ont augmenté de 2,0 millions d'euros.

Le groupe a investi 2,5 millions d'euros dans des immobilisations corporelles supplémentaires, notamment de nouvelles machines de sondage.

En 2020, le groupe avait fait usage, en France, de la possibilité d'obtenir des prêts avec garantie de l’État à des conditions très avantageuses. Un total de 4,43 millions d'euros avait été souscrit, dont il restait 4,32 millions d'euros à rembourser au 30 juin 2021. Les remboursements de ces prêts courent jusqu'en 2026.

Le total du bilan s’accroît, passant de 54,5 millions d'euros (en juin 2020) à 62,7 millions d'euros. Du côté de l’actif, le principal changement est l'augmentation des créances commerciales, qui passent de 15,1 millions d'euros (juin 2020) à 19,9 millions d'euros suite à l'augmentation du chiffre d'affaires. Le goodwill augmente pour sa part de 0,6 million d'euros à la suite des différentes acquisitions (sur la base de l'estimation provisoire de l'affectation du prix d'achat). Du côté du passif, les fonds propres sont en hausse à 18,7 millions d'euros, contre 17,7 millions d'euros au 30 juin 2020, et le ratio de fonds propres s’établit à 29,7 %. L'augmentation des dettes financières et des dettes commerciales explique en grande partie l'augmentation du total du bilan. La solvabilité, calculée comme étant le ratio net des dettes financières par rapport au résultat opérationnel annualisé avant amortissements, s’établit à un niveau très confortable de 1,5 (contre 1,2 en juin 2020). Ceci permet au groupe de financer sereinement ses différents plans d’expansion et d'investissement.

Le compte de résultats et le bilan intermédiaires consolidés (non audités), le tableau des variations des fonds propres et le tableau des flux de trésorerie consolidé sont repris ci-après.

PerspectivesPlan stratégique pleinement confirmé : 100 millions de chiffre d'affaires d'ici 2025

ABO a toute confiance dans son expertise, ses marchés et la croissance structurelle de son secteur. L'approche « one-stop-shop » d'ABO dans le domaine de la géotechnique, de l’environnement et de la gestion des terrains et sols contaminés aide les organisations et les autorités locales à répondre aux défis actuels, tels que les risques liés au changement climatique ou les nouveaux types de contaminants des sols, notamment l'amiante et les substances poly- et perfluoroalkylées (PFAS). Malgré le fait qu'ABO-GROUP n'a été que faiblement affecté par la crise du coronavirus, le groupe affiche une croissance du chiffre d'affaires de plus de 30 % au premier semestre. L'objectif à long terme du plan stratégique, à savoir une croissance alliant à la fois croissance organique et par acquisition et un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros à l’horizon 2025, est donc maintenu sans problème.

Le groupe cherche toujours à renforcer sa position par le biais d’acquisitions. Le groupe a identifié un certain nombre d’opportunités intéressantes, sans qu'une transaction effective soit toutefois garantie.

Nouveaux investissements dans la géotechniqueABO-GROUP continuera à renforcer sa position déjà solide dans le domaine de la géotechnique en France, aux Pays-Bas et en Belgique grâce à de nouveaux investissements et à l'utilisation de techniques géotechniques innovantes. Le groupe va continuer à investir dans des essais géotechniques en laboratoire et dans le développement d’un département de conseil.

L'intégration des nouvelles acquisitions forme la base de la croissance futureAu second semestre 2021, l'accent sera mis sur la poursuite de l'intégration des différentes acquisitions, ce qui inclut la simplification administrative de la structure avec, à la clé, des économies de coûts.

Outre les acquisitions françaises Geoplus et Geosonic France, ABO-GROUP poursuivra l’intégration d’Asper, l'expert en étude d'amiante acquis le 14 juillet 2021. L'acquisition d'Asper vient également étoffer l’expertise du groupe dans la perspective d'une augmentation des travaux d'amiante dans le futur. ABO-GROUP se prépare ainsi, par le biais de ses experts en amiante et de son propre laboratoire d'amiante, à l'introduction de l'inventaire d'amiante obligatoire pour la vente de maisons privées en Flandre. Ceci est prévu pour la mi-2022. Environ 75.000 habitations sont vendues chaque année en Flandre.

Croissance en Belgique liée à la problématique des PFASEn Belgique, la problématique des PFAS a été largement commentée dans les médias en 2021. PFAS (substances poly- et perfluoroalkylées) est le nom générique de quelque 6.000 substances chimiques ayant pour dénominateur commun d'être extrêmement nocives et difficiles à décomposer. L'année dernière déjà, en décembre, Frank De Palmenaer avait tiré la sonnette d'alarme pour que l'on traite ce problème. En tant que leader du marché dans le domaine de l’étude des sols, ABO-GROUP prélève chaque jour, sur des dizaines de sites, des échantillons de sol et d'eau qui sont analysés et interprétés en fonction de la réglementation en vigueur. Le chiffre d'affaires de la division sols d'ABO a dès lors augmenté de manière constante dans le cadre de cette problématique des PFAS. À ce jour, des échantillons ont été prélevés sur une centaine de sites. Cette tendance devrait se poursuivre au cours des prochains mois.

Aujourd'hui, des efforts considérables sont déployés pour cartographier les endroits où l'on a des dépassements de PFAS. Le repérage de ces zones contaminées contribuera à la mise en œuvre de la politique et permettra de dresser le plus rapidement possible un inventaire complet pour la Flandre. Au second semestre, le chiffre d'affaires de la division environnement belge devrait encore être renforcé par cette problématique des PFAS.

Enfin, la demande d'études augmentera également dans les années à venir, notamment pour les substances chimiques (pesticides, perturbateurs endocriniens, chrome-6, ...) dont on sait encore peu de choses aujourd'hui et qui nécessitent des recherches supplémentaires quant à leurs effets indésirables. Forte de son équipe étendue d'experts et de son propre département R&D, ABO entend apporter une contribution importante à cette recherche.

Divers

Il est également annoncé qu'au sein du département financier :

  • Mr. Michiel Deschuttere a été nommé directeur financier intérimaire au 1er août 2021 ;
  • La procédure de recrutement d'un nouveau directeur financier est en cours ;
  • Mr. Alexander De Palmenaer, diplômé en tant qu’ingénieur commercial et fils du CEO, rejoindra le département en tant qu'analyste financier à partir du 21 septembre.

Calendrier financier

18/03/2022 : Chiffres annuels 202125/05/2022 : Assemblée générale                                      

Déclaration portant sur l'image fidèle donnée par l'information consolidée intermédiaire résumée et sur l’exposé fidèle contenu dans le rapport intermédiaire

Frank De Palmenaer, administrateur délégué, déclare qu'à sa connaissance, l'information consolidée intermédiaire résumée concernant la période de 6 mois prenant fin le 30 juin 2021, établie conformément à l'IAS 34 "Information financière intermédiaire" telle qu'approuvée par l’Union européenne, donne une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et des résultats de la société et des entreprises reprises dans la consolidation, et que le rapport intermédiaire donne un exposé fidèle des principaux événements et des principales transactions avec des parties liées qui se sont produits au cours des six premiers mois de l'exercice et de leur effet sur l'information financière intermédiaire résumée, de même qu'une description des principaux risques et incertitudes pour les mois restants de l'exercice.

À propos d'ABO-GROUP

ABO-GROUP est un bureau d'ingénieurs spécialisé, axé sur la géotechnique, l’environnement et l’assainissement des sols. Avec ses divisions de consultance et de testing & monitoring, ABO-GROUP est actif en Belgique, aux Pays-Bas et en France. ABO-GROUP garantit à ses clients une solution durable. Vous trouverez une description plus détaillée des activités du groupe sur www.abo-group.eu.

Pour de plus amples informations :

Frank De Palmenaer                                                                                                                                            CEO ABO-GROUP Environment SA                                                       frank.depalmenaer@abo-group.eu                                                     

Derbystraat 255, Maaltecenter Block G, B-9051 Gand (SDW), Belgique

Ce communiqué de presse est disponible sur notre site web www.abo-group.eu.

Pièce jointe

  • ABO-Group Environment Chiffres Semestriels 2021
Abo Group Environment (LSE:0QXA)
Historical Stock Chart
From May 2022 to Jun 2022 Click Here for more Abo Group Environment Charts.
Abo Group Environment (LSE:0QXA)
Historical Stock Chart
From Jun 2021 to Jun 2022 Click Here for more Abo Group Environment Charts.